You are currently viewing Entrepreneur, tirer profit du halo effect !

Entrepreneur, tirer profit du halo effect !

Qu’est-ce que le “halo effect” ?

Le halo effect ou “effet de halo” est un biais cognitif qui affecte la perception que l’on a à l’égard d’une personne ou d’une marque, et consiste en une généralisation d’une opinion en se fondant sur une seule caractéristique, ou qualité, de cette personne ou de cette marque.

Le halo effect correspond ainsi à l’influence que peut avoir une information sur notre manière de percevoir une personne ou une marque. Il s’agit donc la conséquence directe de ces stéréotypes.

Dans la vie quotidienne les manifestions du halo effect sont multiples et induisent des raccourcis dans de nombreux aspects fondamentaux de nos vies :

Le port de lunettes

Une personne portant des lunettes sera considérée comme plus intelligente qu'une personne n'en portant pas

L'apparence physique

On a tendance à attribuer une personnalité plus sympathique aux personnes dont l'apparence physique est jugée comme attirante

Dans le monde du travail

Dans le monde du travail, le facteur taille influe sur la rémunération, les personnes de grande taille bénéficieraient d'une meilleure rémunération pouvant atteindre 300$ par centimètre (selon une étude menée en 2004)

L'origine sociale à l'école

Une étude réalisée auprès d'enseignants en 1975 a révélé qu'en fonction de plusieurs caractéristiques telles que le milieu d'origine sociale, la tenue vestimentaire, les élèves pouvaient être jugés comme plus ou moins intelligents, comme ayant plus ou moins de chance de succès.

Le dernier exemple sur les manifestations du halo effect dans le milieu scolaire révèle que ce biais induit les mêmes raccourcis pour les stéréotypes négatifs. Ainsi il peut engendrer des a priori durables et se révéler être un véritable handicap sur le long-terme (difficultés d’accès à certaines études, et d’accès à l’emploi, etc.). Les préjugés ayant la vie dure.

Le halo effect dans le business

a. Le jugement erroné des consommateurs

Dans son livre “The Halo Effect …and the Eight Other Business Delusions that Deceive Managers” Phil Rosenzweig révèle qu’une grande partie de notre réflexion et de nos opinions à l’égard d’une entreprise est façonnée par des erreurs de logique et des jugements erronés qui faussent notre compréhension des véritables raisons des performances de cette entreprise.

Parmi les 9 jugements erronés que l’auteur met en lumière, l’accent est mis sur le halo effect pour lequel il illustre au travers du postulat suivant :

Lorsque les ventes et les bénéfices d’une entreprise sont en hausse, les gens concluent souvent qu’elle a une stratégie brillante, un dirigeant visionnaire, des employés compétents et une superbe culture d’entreprise. En revanche lorsque les performances de l’entreprise faiblissent, ils concluent que la stratégie est mauvaise, que le dirigeant est devenu arrogant, que les gens sont complaisants et que la culture est stagnante.

L’auteur révèle qu’en réalité, la stratégie de l’entreprise et le mindset du visionnaire n’ont pas forcément changé, entre ces deux situations et explique que ce sont les performances passées de l’entreprise qui ont créé un effet de halo qui influence la façon dont nous percevons la stratégie, le leadership, les personnes, la culture, etc. de l’entreprise.

b. L’avantage de l’expérience et d’une réputation favorables

En marketing, le concept de “halo effect” est utilisé pour expliquer le biais des clients envers certains produits en raison d’une expérience favorable avec d’autres produits fabriqués par la même entreprise. Ce concept est notamment utilisé en marketing de marque, en tant que “extensions de gamme“.

Le halo effect est courant lorsque les caractéristiques positives perçues d’un article particulier s’étendent à une marque plus large. Ainsi, il est également à noter que les perceptions favorables d’un aspect d’une entreprise peuvent engendrer une opinion positive sur l’ensemble de ses opérations.

Il est en outre important de remarquer que le halo effect dont bénéficie une marque peut protéger sa réputation en cas de crise. Un événement préjudiciable à une marque perçue favorablement ne serait pas aussi menaçant ou dommageable que le même évènement subi par une marque perçue défavorablement par les consommateurs.

Prendre avantage du halo effect en tant qu’entrepreneur

Le halo effect fonctionne de la même façon pour les caractéristiques négatives liées à une personne, un produit ou une marque, et peut altérer durablement la réputation d’une entreprise ou d’un entrepreneur et ainsi ses résultats commerciaux. En conséquence, il est nécessaire d’identifier les enjeux et anticiper les risques notamment réputationnels que le halo effect peut engendre.

Il devient donc plus que nécessaire de soigner sa première impression, et son image de marque. Le branding (personnal branding, et e-branding) occupe désormais une place capitale dans la stratégie d’une entreprise – notamment à cet égard -, et permet de sécuriser les situations futures.

De même l’identité visuelle attachée à une entreprise peut fortement influencer l’opinion que l’on se fait de celle-ci : le choix des logos, la colorimétrie, le choix d’un style épuré par exemple permettant de créer l’identité du business. Tous ces éléments peuvent jouer en faveur ou en défaveur d’une entreprise ou d’un  auto-entrepreneur.

Comme mentionné précédemment, des entreprises bénéficiant de halo effect ont pu protéger leur réputation même lors d’une crise, lorsque l’on crée une entreprise, ce halo effect est un élément sur lequel on peut influer grâce au travail de son image de marque.

C’est une stratégie sur le long terme, qui peut permettre de tirer son épingle du jeu dans une société d’image, et où les réputations se font et se défonts au gré d’une information de plus en plus rapide.

Ainsi, l’usage des réseaux sociaux, à l’instar d’Instagram, peut permettre de promouvoir une image de marque de qualité et favoriser la diffusion d’une opinion positive autour de sa marque ! A ne pas négliger, donc.

Leave a Reply